A chaque saison son organe :

l’hiver saison du Rein - décembre 2017

         Les reins ont la forme de graines de haricots. Et (comme par hasard !), ils ont la même fonction qu’une graine : ils contiennent le germe de la vie, ils sont la source, la racine de la vie car ils stockent notre « Jing » comme un trésor. En réalité ce trésor est plutôt stocké au cœur de notre ventre, sous le nombril, donc plus bas que les reins. Cette zone s’appelle « la Porte de la Vie » (le Tan Tien). Mais toute cette zone est gérée par ce qu’on appelle « Le Rein » en médecine chinoise. Et les reins en font partie.

         Le Rein est la source de toutes les énergies yin et yang du corps et la source de l’Eau et du Feu du corps. Le Yin et le Yang du Rein sont souvent comparés à une lampe à huile : l’huile étant le Yin (substance) et le yang étant la flamme (force dynamique). Pour que cette lampe fonctionne bien, il faut un bon équilibre du Yin et du Yang.

         Le Jing est cette partie de notre énergie vitale, cette Essence, plus dense, plus yin, avec laquelle on arrive à la naissance. C’est notre bagage. En terme d’occidentaux on parlerait d’hérédité, de constitution. C’est comme une bougie dont on est dotée à la naissance et que l’on consomme par petite quantité si on a suffisamment de carburant au quotidien (alimentation, repos, oxygène…) et en grande quantité si on en manque. On peut aussi le comparer à une réserve d’argent à la banque, un capital qu’on a au départ en plus de notre salaire. Ce capital est différent pour chacun de nous et notre façon de le dépenser aussi. Cette ressource ne se reconstitue pas. Alors préservons la !

         Ce Jing est donc très précieux. Et en prenant soin de nos reins, on prend soin de notre Jing. 

         Une activité excessive ou un stress excessif sur du long terme vont aller puiser dans notre Jing et nos stocks d’énergie vitale car l’énergie produit quotidiennement ne sera pas suffisante : s’en suivra les pathologies du surmenage : fatigue extrême, dépression, burn out, diminution des capacités (intellectuelles, physiques) et de la longévité ou déclenchera de pathologies liées à la sphère du Rein.

        L’énergie du Rein gère tout ce qui est en lien avec la naissance, la reproduction, la croissance, le développement.

         Elle est en lien avec le vital, la survit, l’instinct, les peurs profondes, la volonté, les capacités réalisatrices, le potentiel.

L’énergie du Rein s’occupe:

- du cerveau : la moëlle, l’intelligence, la mémoire (pathologies de la moëlle, du cerveau, baisse des capacité intellectuelle, de la mémoire, de la concentration, réflexes moteurs…)

- des os : la colonne vertébrale en général, les lombes et les genoux en particulier, les dents, cartilage, articulations (faiblesse osseuse, scoliose, ostéoporose, lombalgies, fragilité des dents, des genoux…)

- de la croissance : retard ou avance…

- des cheveux : ils sont nourris en dernier, reflète la bonne santé de notre Jing.

- des oreilles, de l’ouïe : surdité, certains acouphènes

- de la sphère uro-génitale : troubles urinaires, énurésie, cystite, troubles gynéco et de reproduction, fausse couche, stérilité, impuissance…

- de la respiration en lien avec les poumons : asthme, essoufflement, toux…

- de l’activité sexuelle : l’hyperactivité épuise le Jing, l’hypoactivité bloque le Jing, le dessèche.

- de la peur : consomme le Jing, bloque les capacités réalisatrices (volonté et potentiels). 

                  Les reins détestent le froid donc l’hiver gardez vos reins (et votre ventre) au chaud ainsi que vos pieds et chevilles par lesquelles passent les méridiens du Rein. Refusez la mode des socquettes en hiver, c’est totalement inadapté !!!

         Gardez un bon équilibre entre activité et repos. Le sport en général favorise la circulation de l’énergie et ainsi dynamise le corps et l’esprit. Sauf que si vous êtes épuisé, votre pratique sportive viendra puiser dans vos réserves et vous épuisera encore plus. Ecoutez votre corps et ses besoins ! Dans ces cas là, préférez par exemple une marche plutôt qu’un footing ou du gi gong à une séance de fitness. Ou autorisez-vous tout simplement une bonne sieste !

         Dans votre alimentation, profitez aussi des bienfaits :

- des graines, des haricots, des racines en général…

- du sésame noir en particulier

- des baies de goji (pour le yin du Rein)

- du ginseng (pour le yang du Rein)

- de la cannelle pour réchauffer les frileux (pour le yang du Rein).

- des décoctions de persil avec du citron pour drainer et nettoyer vos reins ainsi que des tisanes de racine de pissenlit.

- des châtaignes et des noix (en forme de cerveau à bon pour le cerveau !!)

- des orties et de la bardane pour les cheveux.

- des fruits de mer, surtout les crevettes et le crabe.

L’hiver c’est l’époque pour ralentir et dormir plus. N’oubliez pas de manger chaud, switchez vos crudités pour des soupes. Et pour un petit remontant, pensez aux crevettes-gingembre-piments ;-)